ClickCease

Selon les statistiques, 80 % des cambrioleurs arrivent à commettre leur forfait dans les habitations en entrant par la porte d’entrée. De ce fait, le meilleur moyen pour assurer la sécurité de votre logement ne doit pas se limiter l’installation d’une alarme ou des fenêtres antieffraction. Il vous faut avoir une porte d’entrée solide qui va retarder au maximum toute tentative d’effraction. À ce titre, le blindage s’avère la solution la plus prisée de nos jours par les ménages. Non seulement elle est peu onéreuse, mais elle ne demande pas de grands travaux. Découvrez dans cet article toutes les informations pour un choix optimisé.

Le type de blindage de porte

blindageOn distingue sur le marché deux types de blindage :

  • le blindage à plat: il est réalisé avec une plaque en acier que l’on pose sur la face intérieure pour augmenter la solidité et la résistance de la porte ;
  • le blindage fourreau: en plus d’être installée sur la face intérieure de la porte, la plaque de métal recouvre également les tranches de la porte. Cela permet une plus grande sécurisation puisque la porte est totalement inattaquable des deux côtés. D’ailleurs, c’est ce type de blindage que réalisent généralement les professionnels présents sur https://www.etablissements-laroche.fr puisqu’il a l’avantage d’être également certifié.

L’habillage en acier du bâti

L’habillage en acier du bâti de la porte est un revêtement obligatoire pour le blindage. En effet, les paumelles de votre porte ont été réalisées pour supporter le bois et non l’acier. Afin qu’elles puissent porter sans problème le poids d’une porte en bois habillée d’acier, elles doivent être soudées sur un bâti en acier qui recouvre le bâti en bois existant. En outre, pour que la serrure ne cède pas sous les tentatives de vol par effraction, elle doit s’encastrer dans la gâche (trou) en acier. Cela empêche par exemple que la porte ne soit soulevée avec un pied-de-biche. Pour finir, une barre de seuil doit être soudée au bâti pour offrir une bonne robustesse à toute la structure.

La certification du blindage

Il ne suffit pas d’avoir un blindage composé d’un bâti en acier et d’une serrure certifiée pour avoir la garantie de sa résistance aux tentatives d’effraction. Si par exemple, les plaques d’acier n’ont pas une bonne épaisseur ou les paumelles sont trop faibles ou encore le nombre de ces derniers n’est pas suffisant, votre porte ne sera pas sécurisée. Raison pour laquelle vous devez à tout prix veiller à ce que votre blindage jouisse d’une certification. Pour ce faire, il doit être soumis à des tests qui sont réalisés en laboratoire et validés par le CNPP (Centre National de Prévention et de Protection). Cette agence délivre la marque A2P aux blindages qui ont réussi aux tests de résistance à l’effraction. À cet effet, trois niveaux de résistance sont connus pour les blindages à savoir BP1, BP2 et BP3. Notez qu’un blindage certifié prend en compte le blindage du bâti, le blindage de la porte et la serrure de sécurité. Si un seul de ces trois composants n’est pas certifié alors la certification n’est plus valable.

La serrure

serrureLe blindage nécessite la pose d’une serrure en applique sur la plaque d’acier qui recouvre la face intérieure de la porte. Il est conseillé d’utiliser une serrure multipoints (3 points, 4 points, 5points au minimum, voire 7 points) pour optimiser la sécurité de la maison. Comme vous le savez déjà, il vous faut opter pour une serrure dont la résistance à l’effraction est certifiée par le CNPP, c’est-à-dire une serrure A2P. Ainsi, pour un blindage de type BP1, une serrure a2P (elle a une résistance de 10 minutes environ) sera installée sur la porte. Pour un blindage de type BP2, c’est un modèle de serrure certifié a2P2 (elle a une résistance de 5 minutes environ) qui sera installé. Enfin, en ce qui concerne le blindage BP3, la porte disposera d’une serrure a2P3 (elle a une résistance de 30 minutes environ). N’oubliez jamais que le niveau de sécurité du blindage de porte dépend du niveau de sécurité dont bénéficie la serrurerie.

Bon à savoir : contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes, le blindage de porte est différent d’une porte blindée. Le blindage consiste à renforcer la qualité et la sécurité de la porte sans pour autant la remplacer. Alors que la porte blindée est une nouvelle porte en acier avec une serrure multipoints qui viendra remplacer votre ancienne porte.

Call Now Button01 48 07 07 83