ClickCease

Envisagez-vous de rénover le système électrique de votre maison ? Déjà, retenez que toute rénovation nécessite un minimum de sérieux et de professionnalisme. Vous pouvez décider de faire une rénovation électrique home made, ce n’est pas une mauvaise idée en soi, mais il faut quand même privilégier l’option de faire appel à un véritable professionnel du domaine. Toutefois, voici quelques conseils pour vous aider à réussir votre initiative de rénovation électrique.

S’en tenir à un plan bien défini

La première étape pour être sûr de son coup semble logiquement de connaître le plan de sa maison et d’avoir un schéma conducteur pour les travaux électriques. Le plan de la maison permet de se fixer les objectifs à atteindre avec l’opération de rénovation. Le schéma électrique, lui, permet de savoir avec précision de quoi l’on aura besoin pour obtenir un résultat optimal. Au-delà du schéma, il faut connaître certaines informations sur l’installation. Par exemple, les caractéristiques du système déjà en place. L’idéal pour s’occuper de tout ceci serait de faire appel à des professionnels pour une évaluation globale de l’installation à travers un diagnostic technique. L’établissement LaRoche, reconnu pour son sérieux, son expérience et son professionnalisme, vous propose de vous accompagner tout le long de cette rénovation. Sans élan de propagande, choisir cet établissement, c’est se garantir une satisfaction durable.

Connaître les éléments constitutifs d’une installation électrique

Connaître son installation fait partie des bases pour une rénovation électrique réussie. En gros, il faut un tableau électrique avec schéma et dispositifs de protection, des prises électriques, des interrupteurs, des socles, des parafoudres, un ou plusieurs disjoncteurs, des câbles… Tout dépend en réalité de votre plan, de vos objectifs.

Cependant, vous devez respecter la norme NF C 15-100 pour l’installation. Prenez-en donc connaissance ou faîtes carrément appel un professionnel.

  • Le tableau électrique : Il fonctionne comme une unité centrale et gère la distribution de l’énergie vers les différentes destinations.
  • Les prises électriques : De manière générale, la prise électrique met en relation le réseau d’alimentation et les appareils électriques de la maison. Elle est composée d’une prise mâle qui reçoit l’énergie et d’une prise femelle qui se charge de transmettre l’énergie (il en existe sous plusieurs formes, couleurs et matières).
  • Les interrupteurs : L’interrupteur électrique actionne ou interrompt l’alimentation. N’ayant aucune faculté de protection contre le courant électrique, l’interrupteur s’associe souvent avec un fusible ou un disjoncteur. De plus en plus aujourd’hui, l’interrupteur s’utilise pour piloter des volets, des portails automatiques et autres innovations électriques et électroniques.
  • Le disjoncteur : Ce dispositif fonctionne comme un régulateur, un garant de la sécurité qui permet de couper et de redonner le courant à votre guise en cas de surtension ou de sous-tension.
  • Les câbles électriques : les câbles sont comme des tuyaux chargés de conduire l’énergie électrique d’un point A vers une ou plusieurs destinations.
  • Les rallonges : Les rallonges fonctionnent comme des distributeurs d’énergie à un étage en dessous de la prise. Ils permettent de brancher plusieurs fiches ou appareils avec une seule et même source, une prise.

Quelques détails à savoir pour une rénovation électrique réussie

Vous avez votre plan, vous connaissez aussi les éléments constitutifs d’une installation électrique ainsi que leur mode de fonctionnement. Maintenant, comment réussir l’installation ?

Primo, n’oubliez pas le plan de la maison, de même que votre schéma électrique. En effet, le plan et le schéma doivent contenir :

  • Un schéma détaillé de la maison, mais à une échelle assez pratique ;
  • Un tableau modulaire ;
  • Des symboles pour ne pas se perdre ;
  • Les circuits de câblage (en incluant les cloisons, planchers, plafonds et combles).

Secundo, vous devez connaître l’emplacement des prises. De manière standard, les prises électriques dans une maison doivent se situer entre 0,05 et 1,30 mètre du sol. Mais il faut aussi tenir compte des spécificités de chaque pièce. Pour la cuisine par exemple, le nombre minimal de prises est de 6, dont 4 situées à 4 centimètres du plan. Aussi, faudrait-il prévoir deux prises à 1,80 mètre du sol. Par contre, pour une pièce à forte humidité comme la salle de bain, les prises doivent avoir des hauteurs comprises entre 0,90 et 1,30 mètre du sol.

Tertio, il faut prévoir des cache-prises. Celles-ci permettent de cacher les ouvertures des différentes prises, ceci afin de ne pas exposer les enfants à des décharges électriques.

Quarto, les artifices. À vous de savoir quels artifices vous voulez inclure dans votre maison pour la décorer. Mais n’oubliez pas de tenir compte des détails liés au voltage.

Enfin, dans l’éventualité d’une installation home made, il faut faire appel à un professionnel du domaine pour attester la conformité ou non de votre installation aux normes requises.

Call Now Button01 48 07 07 83